News

Back to news

Trois recommandations pour le Sommet pour la démocratie

13 December 2021

À l’occasion du Webinaire du FEDEM qui s’est tenu lors du Forum Mondial de la coalition pour la démocratie, les trois intervenants ont présenté une liste de recommandations adressée au Sommet pour la démocratie et aux défenseurs de la démocratie.

 Le mardi 7 décembre, le FEDEM participait au Forum Mondial de la coalition pour la démocratie à travers un Webinaire intitulé « Créer et entretenir des espaces démocratiques en période d’incertitude ».

Lors du Webinaire, des activistes originaires de Géorgie, du Soudan et de Turquie se sont retrouvés afin de réfléchir à la manière de créer et d’entretenir un espace pour la société civile et les médias face à l’autoritarisme rampant et aux restrictions croissantes en matière de liberté d’expression. La rencontre était animée par la commentatrice et analyste, Shada Islam.

Ammar Hamoda, de la chaîne de télévision satellite soudanaise Sudan Bukra, a évoqué son expérience lorsqu’il couvrait le récent coup d’état au Soudan et recueillait les témoignages et opinions sur le terrain, présentant un aspect du pays rarement dépeint par les médias, trop souvent contrôlés par le gouvernement.

Tinatin Maghedani de Gavigudet (« Nous suffoquons »), une organisation géorgienne de défense de l’environnement, a illustré les difficultés rencontrées par les habitants de Rustavi, l’un des centres industriels les plus pollués du pays, et a présenté le travail de sensibilisation réalisé par l’organisation afin d’enrayer la pollution.

Yaşar Adnan Adanalı, du Centre pour la justice spatiale, institut de recherche sur l’action inter-disciplinaire établi en Turquie, a mis en lumière les différences de poids entre les communautés locales et les décideurs en matière de développement de projets d’investissements colossaux susceptibles d’avoir un impact négatif sur la vie des citoyens.

Durant la table ronde, les intervenants ont formulé plusieurs recommandations pour le Sommet pour la démocratie et les acteurs de la défense de la démocratie :

  1. Les organisations œuvrant pour la défense de la démocratie devraient unir leurs forces et coopérer avec des organisations ayant la même vocation, tant au niveau local que régional et mondial. Les forces pro-démocratiques du monde entier devraient se soutenir mutuellement et prêter une attention particulière aux organisations établies dans des pays où l’espace démocratique est en recul.
  2. Les donateurs devraient s’efforcer d’établir des relations plus équilibrées avec les organisations qu’ils soutiennent et privilégier l’octroi d’aides de fonctionnement plutôt que d’attribuer des aides en fonction des projets. Une communauté de donateurs plus flexibles et plus audacieux, ainsi que l’instauration de relations basées sur la confiance sont essentielles pour favoriser - et non imposer - la démocratie dans des environnements plus critiques.
  3. Défendre la démocratie nécessite également de veiller au bien-être et à la sécurité des activistes. La communauté pro-démocratique ne peut placer la démocratie au centre de ses activités sans veiller au bien-être des personnes qui, sur le terrain, œuvrent en faveur de la démocratie.

Les autres recommandations pour le Sommet pour la démocratie formulées lors des différents Webinaires du Forum Mondial de la coalition pour la démocratie sont accessibles ici.

Stay in touch

Sign up for all the latest news, stories and events straight to your inbox.